background

Cielarko

Le sixième royaume

Cielarko

Le sixième royaume

spectacle jeune public
Un jour, une jeune fille se réveille dans un monde qu’elle ne connaît pas. Vêtue de gris, elle se sent étrangère à cet univers, composé de toutes les couleurs. 
Elle va entamer une quête d’identité à la recherche de sa couleur perdue, et va croiser sur sa route Alizarine, jeune fille rouge et exubérante et Albâtre, peintre charismatique et spécialiste des couleurs. À travers danse et musique, elle va tout faire pour savoir qui elle est, et d’où elle vient.
Avec ce spectacle, deuxième création de la compagnie Lame 19, nous continuons notre travail autour de la mixité entre théâtre et musique, et travaillons sur les questions de tolérance, d’identité, de vivre ensemble et d’écologie.
40 min
A partir de 4 ans
Écriture : Claire Quentier
Composition musicale : Laurent Quentier
Mise en scène et interprétation : Lou Barriol, Claire Quentier et Laurent Quentier
Assistanat à la mise en scène : Marion Guy
Création lumière : Maïlis Donnet

Une jeune femme se réveille un jour dans un monde qu’elle ne connaît pas et qui semble radicalement opposé à elle. Elle découvre un royaume flamboyant, où les couleurs dominent, alors qu’elle n’est vêtue que de gris, et n’a aucun souvenir. Elle ne sait ni qui elle est, ni ce qu’elle fait ici. Sur son chemin, elle fait la rencontre d’Alizarine, représentante de la couleur rouge, qui lui explique qu’ici, chacun représente une couleur, et que tout le monde en a une. Elle va l’aider à retrouver sa couleur perdue et une amitié va se créer entre les deux jeunes femmes. Pendant leur aventure, elles demanderont de l’aide à Albâtre, le peintre des royaumes, spécialiste des couleurs, qui est prêt à l’aider, mais semble jouer un double jeu…

Pour sa deuxième création originale, Lame 19 confirme son intention de mêler la musique au théâtre, avec ce spectacle jeune public musical, rythmé par des compositions originales chantées et dansées. À destination d’un public de 4 à 11 ans, ce spectacle a cependant été extrêmement bien accueilli par le public à sa création. Touchant les petits comme les grands par sa forme comme par son fond. En effet, l’intrigue permet de traiter des sujets importants comme la question de l’identité, celle de la différence ethnique et l’écologie.